Résidences seniors

Résidence Les Chênes verts.
Guide des hébergements pour les plus de 60 ans.

Maisons de retraite

Elles offrent un cadre de vie collectif, basé sur le projet de vie de l'établissement. Les pensionnaires bénéficient d'un certain nombre de services, notamment la restauration et l'entretien des chambres. Elles assurent l'hébergement et les soins nécessaires à leur bien-être.

À Gif : les Chênes Verts (EPHAD)

Ce centre peut accueillir 67 personnes. Les résidents peuvent bénéficier de l’aide sociale et de l’aide personnalisée au logement.

Les Chênes Verts
1, allée de la Guépinerie - 91190 Gif-sur-Yvette
Tél. : 01 60 12 70 80

À Orsay : Les Crocus (EPHAD)

Ce centre médicalisé d’accueil de jour accueille les personnes en début d’Alzheimer. L’accueil se fait à la demande des familles après la constitution d’un dossier et l’avis du médecin neurologue de l’hôpital d’Orsay.

Les Crocus
rue de Paris - 91400 Orsay
Tél. : 01 60 12 39 47

Résidences autonomie

Les résidences autonomie sont des studios pour 1 ou 2 personnes pour les personnes âgées valides. Ils proposent différents services communautaires facultatifs : restauration, activités…

Certaines résidences sont médicalisées et permettent une prise en charge plus importante.

Les unités de soins de longue durée (USLD)

Intégrées le plus souvent dans des services hospitaliers, les unités de soins de longue durée accueillent des personnes âgées dépendantes dont la santé nécessite une surveillance médicale et des soins continus.

La prise en charge des soins relève de la Sécurité sociale, tandis que le coût de l'hébergement est à la charge du pensionnaire.

Les maisons d'accueil temporaire

Elles ont pour objectif de soulager temporairement la famille qui héberge une personne âgée ou de permettre une adaptation progressive à l’accueil en institution.

C'est aussi souvent une solution intermédiaire entre le maintien à domicile et le placement permanent en maison de retraite.

Les places d’accueil temporaire sont réparties soit dans des lieux d’accueil collectif : EHPA, EHPAD ou USLD ou dans des établissements autonomes spécialisés en accueil temporaire.

Pour être considéré comme temporaire, cet accueil ne doit pas excéder 4 mois cumulés, successifs ou non, au cours de l’année civile.

L'accueil de jour

Cette dernière formule permet d'accueillir, en établissement public ou privé, des personnes âgées qui ne peuvent ou ne souhaitent pas rester seules chez elles dans la journée.

Les places d'accueil de jour sont elles aussi réparties entre des lieux d’accueil collectif et des établissements autonomes spécialisés en accueil de jour.