Taxe d'habitation

Comprendre sa taxe d'habitation.

La taxe d'habitation est payée par les occupants des logements : les locataires et les propriétaires.

Collectivités bénéficiaires

La commune n’est pas la seule bénéficiaire du produit de cette taxe.

Le produit de la taxe d'habitation est réparti entre 3 entités :
- la commune de Gif (taux de 16,38 %),
- la Communauté d'agglomération Paris Saclay (CPS) (taux de 8,22 %)
- divers syndicats et établissements publics (taux de 0,82 %).

Votre feuille de taxe d’habitation

La notice figurant dans l’avis d’imposition est riche d’enseignements.
N’hésitez pas à consacrer quelques instants à sa lecture.

Tous les éléments figurant sur l’avis d’imposition sont alimentés par les services fiscaux.
- Les éléments concernant l’habitation : la valeur locative est revalorisée chaque année ;
- Les éléments concernant l’occupant du logement (revenus, situation familiale) qui permettent notamment d’appliquer les exonérations et dégrèvements ;
- Les collectivités territoriales bénéficiaires de l’impôt décident uniquement du taux et des pourcentages d’abattements.

Les abattements pratiqués à Gif

Un abattement obligatoire

Il est appliqué aux contribuables ayant des 
personnes à charge, enfants ou ascendants, vivant sous le même toit (sans condition de ressources).
- À Gif, la réduction est de 10 % pour chacune des deux premières personnes à charge.
- Le taux de l'abattement à partir de la troisième 
personne à charge est de 15 %. 

Trois abattements facultatifs fixés au maximum au profit des Giffois

- Abattement général : Gif a décidé de faire bénéficier l’ensemble des Giffois de l’abattement maximum de 15 % de la valeur locative moyenne. 8 290 foyers sont concernés. Chaque foyer giffois fait ainsi une économie de 275 € (estimation 2018).
- Abattement spécial à la base pour les revenus modestes : soit 15 % de la valeur locative moyenne. 382 foyers concernés soit une économie de 275 € (estimation 2018).
- Abattement pour les personnes porteuses 
d’un handicap : à Gif, le taux a été fixé à 10 %. 64 foyers concernés soit une économie de 185 € par foyer concerné (estimation 2018).