Majorité municipale : Gif 2020

M. Bournat, P.-Y. Zigna, C. Mercier, M. Barret, B. Bale, J. Bertsch, M. Lapoumeyroulie, Y. Cauchetier, M.-C. Fauriaux-Régnier, P. Valade, C. Laurent, J.-L. Valentin, J. Havel, N. Abrial, T. Fasolin, D. Ravinet, L. Baudart, V. Damiens, A. de Rocquigny, A. Faubeau, C. Mörch, F. Dupuy, P. Romien, J. Boucheroy, X. Billy, P. Asmar, K. Père, C. Monthieu, D. Bardou-Georges

Maintenir l’accès aux soins

Chacun a entendu l’expression de “ désert médical ”. Elle exprime la difficulté à trouver un médecin près de chez soi, à tout le moins à une distance et/ou un temps de déplacement raisonnable.
Le “ désert médical ” est défini comme un territoire sur lequel la concentration de professionnels de santé est insuffisante par rapport aux besoins et à la réalité démographique.
Pourquoi notre pays compte-t-il des déserts médicaux ? Comme cela arrive fréquemment, plusieurs causes cumulatives expliquent la situation : le numerus clausus qui limite l’accessibilité à la profession pour les étudiants en médecine, l’attirance vers l’exercice salarié, les conditions de travail (déplacements, horaires chargés, permanence de soins)… Le constat est simple : il y a pénurie de médecins généralistes mais aussi de spécialistes. Des études démontrent que si aucune action n’est menée, le nombre de médecins généralistes baissera de 25 % entre 2007 et 2025.
Au quotidien pour nos concitoyens, c’est l’accès aux soins qui se dégrade au pire et des délais d’attente longs au mieux.
Cette situation ne laisse pas les élus indifférents.

À Gif, la municipalité a pris des initiatives et contribue à l’installation des jeunes médecins généralistes et de spécialistes dans des locaux communaux. Cela a été réalisé à Chevry avec des généralistes, dans la vallée avec des spécialistes (ophtalmologiste et prochainement, gynécologue). Notre objectif est de poursuivre, d’une part, pour une question de renouvellement des professionnels, certains partent à la retraite, et, d’autre part, en raison de l’accroissement prévisible de la population.

Une opposition éclatée

Les alliances politiques de circonstance sont rarement très 
solides.
Au conseil municipal giffois, l’opposition compte six représentants, deux appartenant à NRGif et quatre au groupe “ Gif avec vous ”. Ce dernier groupe rassemblait des personnes attachées aux valeurs de la gauche appartenant au Parti Socialiste, au Front de Gauche, à Europe écologie les Verts et des citoyens sans appartenance politique. Ils étaient quatre et, depuis le mois de mars, ils sont deux fois deux, deux membres ayant quitté la “ barque ” pour créer un nouveau groupe “ Gif, Terre citoyenne ”.

À l’heure de l’élection présidentielle, pour laquelle un candidat “ attrape tout ” prospère dans les sondages, il faut méditer le sujet. Autrement dit, comment gouverner avec des soutiens hétéroclites issus du Parti Socialiste, du Front de Gauche, d’un ex révolutionnaire D. Cohn-Bendit, du Parti Communiste, de quelques UDI et Républicains ou de libéraux ? Les personnalités en question ne partagent rien sur les enjeux sociaux, économiques ou européens. Et au fait, ces personnalités, Robert Hue, François Bayrou, Anne-Marie Idrac, Jean Paul Delevoye, Alain Madelin… ne semblent pas être des “ perdreaux de l’année ”. Surprenant le décalage entre l’image de la nouveauté projetée par une presse complaisante et les soutiens issus des partis traditionnels et ayant exercé d’éminentes responsabilités au… siècle dernier !

Communiqué du Directeur de la publication

Messieurs Jacques Pegon et Yves Gonthier, jusqu’alors membres du groupe d’opposition “ Gif avec vous ”, nous ont fait part de leur décision de créer leur propre groupe d’élus appelé “ Gif, terre citoyenne ”.
Ainsi, du fait de l’éclatement du groupe “ Gif avec vous ”, la page d’expression de l’opposition dans Gif infos doit être recomposée, conformément au droit d’expression dont disposent les élus de l’opposition.
Mais, au préalable, le règlement intérieur du conseil municipal qui définit les modalités d’expression des élus dans le support de communication, doit être modifié. Cette modification se fera lors de la prochaine séance du conseil municipal qui aura lieu le 20 juin prochain.

Chaque groupe d’opposition, “ Gif avec vous ” (François Romain, Luc Barbier), “ Gif, terre citoyenne ” (Jacques Pegon, Yves Gonthier) et “ NRGif ” (Olivier Villard, Giulia Fornasieri) disposera alors d’un espace d’expression égal dans Gif infos.
Cette disposition sera effective dès le journal de septembre.

Michel Barret
Directeur de la publication de Gif Infos
 

—————
 M. Bournat, P.-Y. Zigna, C. Mercier, M. Barret, B. Bale, J. Bertsch, 
M. Lapoumeyroulie, Y. Cauchetier, M.-C. Fauriaux-Régnier, P. Valade, 
C. Laurent, J.-L. Valentin, J. Havel, N. Abrial, T. Fasolin, D. Ravinet, 
L. Baudart, V. Damiens, A. de Rocquigny, A. Faubeau, C. Mörch, F. Dupuy, P. Romien, J. Boucheroy, X. Billy, P. Asmar, K. Père, C. Monthieu, 
D. Bardou-Georges

Retour à la page d'accueil Haut de page