Le Moulin de la Tuilerie

Le plus grand moulin de Gif

Construit sur la Mérantaise au nord de la commune, sur la route de Châteaufort, vraisemblablement avant le XVIe siècle, le moulin Aubert est le plus grand moulin de Gif.

Rebâti entre 1734 et 1736 par le meunier Jean Guillery, il se spécialise dans la production d’une mouture économique prônée par les Physiocrates.
Sous l’époque révolutionnaire et au XIXe siècle, le moulin est entretenu par différents meuniers. Sur le plan agro-économique, c’est l’un des plus importants moulins de la région. Il fonctionne jusqu’en 1908, date à laquelle son propriétaire demande la fermeture de l’usine.

Composé de plusieurs bâtiments et d’un jardin, le moulin Aubert devient alors une résidence, mais les riverains doivent s’acquitter de l’entretien des ouvrages hydrauliques.

Un nouveau propriétaire : Drian

En 1920, la propriété est acquise par Adrien Etienne dit Drian (1885-1961), peintre à la mode introduit dans les salons parisiens, proche de la Cour d’Angleterre, qui y réside de façon presque continue durant dix ans.

Les Windsors à Gif

Vers 1952, le duc et la duchesse de Windsor, qui recherchent une résidence de villégiature à l’extérieur de la capitale, louent la propriété à Drian. Ils finissent par l’acheter et la rebaptisent " Moulin de la Tuilerie ". Le duc engage l’architecte-paysagiste anglais Russell Page pour redessiner les jardins, tandis que la duchesse demande au français Stéphane Boudin, décorateur de Jacqueline Kennedy, de réaliser la décoration intérieure. Le Moulin devient alors le lieu de passage de toute la société artistique et littéraire de l’époque.

À partir de 1968, la santé du duc déclinant, le lieu fait l’objet de convoitises notamment de promoteurs. Le domaine est finalement racheté par des propriétaires successifs qui s’attachent à le conserver comme au temps des Windsors.

Une nouvelle vocation

En 2009, les propriétaires souhaitent restaurer l’esprit du lieu et mettre en avant son histoire. À l’issue de travaux de rénovation, ils décident de collaborer avec une association britannique, Landmark Trust, spécialisée dans la sauvegarde de bâtiments historiques. La propriété est transformée en chambres d’hôtes.


Moulin de la Tuilerie