La maison de l'Utopie

Maison de l'Utopie, architecte Marc Held
Située à proximité du bassin de retenue de Coupières et du moulin de Jaumeron, à l’abri des regards derrière d’imposantes haies, se cache une demeure à l’architecture pour le moins originale.

Un défi architectural

Dans les années 1970, le propriétaire du terrain lance un concours d’architecte ; un jeune architecte, séduit par le site, propose un projet novateur et extravagant qui sera retenu face à trois concurrents.

C’est Marc Held, qui deviendra par la suite une figure mondialement reconnue dans le monde de l’architecture et du design, concepteur notamment du célèbre fauteuil " Culbuto " édité par Knoll et du " lit Prisunic ".

La " maison en acier corten " comme il la surnomme alors, sort de terre en 1978 après quatre années de chantier. Située en zone naturelle protégée et marécageuse, sa conception, véritable prouesse technique pour l’époque, résulte d’une étude rigoureuse du site naturel dans lequel elle se fond.

Du haut de ses 350 m², la demeure repose sur des pilotis surplombant une pièce d’eau qui recueille les eaux de ruissellement importantes présentes sur le site. Construite en acier corten, un matériau dont l’oxydation protège de la rouille, elle a des allures de paquebot échoué qui a pu dérouter.

Les pieds dans l’eau

La particularité de cette " maison de fer " est qu’on aperçoit simultanément le ciel, l’eau et les arbres dans toutes les pièces.
La " Maison de l’Utopie " comme la surnommeront les Giffois, est aujourd’hui célèbre dans le monde entier.

Dans les années 1990, la propriété accueillait divers évènements culturels et manifestations, projets artistiques, expositions, tournages, concerts…

Maison de l'Utopie, architecte Marc Held
Maison de l'Utopie, architecte Marc Held