Les croix rurales

Carrefour de la Croix de Fer - Avril 2021
Ces croix de carrefours et de chemins étaient des signes vivants dans le paysage.

Une fonction sacrée

Lieux de rassemblement et de célébration, elles occupaient une fonction sacrée au sein des communautés villageoises très imprégnées par la religion.

Le XVIIe siècle voit s’accroître le nombre de croix rurales. Implantées aux entrées des villages, signes d’un véritable acte de foi, elles étaient érigées à la gloire de Dieu, pour diverses occasions : marquer les limites du domaine communal, commémorer une mort accidentelle ou naturelle, ou encore en guise de remerciement.

Vestiges d’un patrimoine oublié

Le territoire de Gif recèle encore les traces de ce patrimoine oublié : la Croix de Fer est toujours visible au carrefour éponyme, tandis que la place de la Croix de Grignon indique l’existence de cette croix aujourd’hui disparue. De la Croix Audierne, édifiée en 1712 en souvenir, dit-on, d’un berger miraculeusement sauvé de l’attaque d’un loup, il ne reste que le socle.

La Croix de Fer
La Croix de Fer
La Croix de Fer
La Croix de Fer
Vestige de la Croix Audierne, aujourd'hui
Vestige de la Croix Audierne, aujourd'hui
Vestige de la croix Audierne, aujourd'hui.
Vestige de la croix Audierne, aujourd'hui.
Carrefour de la Croix de Fer - Avril 2021
Carrefour de la Croix de Fer - Avril 2021
Carrefour de la Croix de Fer - Avril 2021
Carrefour de la Croix de Fer - Avril 2021