Château du Val Fleury

Situé au centre-ville, le château fait l'objet d'un vaste programme de réhabilitation en 2012 : terrain loti, parc ouvert au public, château restauré et dédié à la culture (expositions, conférences, animations et service Culturel).

Le château du Val Fleury

  • 4 1 2 val-fleury
    Le château du Val Fleury
  • cc2-sculpture280
    Sculpture : La Sylphe, réalisée par l’atelier Sculpture du club Chevry 2 (CC2).
  • Masi280
    Sculpture : l’ADN : l’unité du vivant, réalisée par l'artiste giffois, Pierre Masi.
  • Medee280
    Sculpture : l’Ouverture sur le monde, réalisée par l'artiste giffoise, Médée.
  • origine-Sylphe280
    Carte postale du par,c datant des années 1900, attestant de la présence d’une statue située près de la mare du parc.
  • parc-val-fleury 280
  • parc-val-fleury 440
  • parc-val-fleury 960
  • Val-fleury800 01
    © Archives municipales de Gif.
  • Val-fleury800 02
    © Archives municipales de Gif.
  • Val-fleury800 03
    © Archives municipales de Gif.
  • Val-fleury800 04
    © Archives municipales de Gif.
  • Val-fleury800 05
    Le château en 2005 .
    © Mairie de Gif

La construction du château

Construit au XIXe siècle, le château du Val Fleury trône, du haut de ses 860 m2, dans un parc aménagé qui s’étend sur près de 2 hectares jusqu’au bord de l’Yvette.

La propriété comprenait également une annexe et deux pavillons.

Jusqu’à la seconde moitié du XXe siècle, le château sera le lieu de résidence de notables locaux qui changent souvent.

Au service de la science…

A partir de 1947, le Commissariat à l'Energie Atomique, créé deux ans auparavant, s'installe sur le plateau de Saclay. Premiers appareils et premiers chercheurs s’y installent en 1951.

Pour loger le personnel, le CEA acquiert, dès 1947, auprès de la famille Lemaire, la propriété du Val Fleury. Le prix de vente sera alors fort discuté. L’acte notarié est signé en présence notamment de Raoul Dautry, administrateur général du CEA, Frédéric et Irène Joliot-Curie,  ainsi que les commissaires Pierre Auger et Jean Perrin.

Un terrain de 14 hectares, des écuries, une orangerie, de vastes dépendances.

Après l’occupation allemande, la demeure est à restaurer entièrement. C’est l’architecte Auguste Perret qui est responsable du programme immobilier du CEA. Il est réputé pour son esthétique fonctionnelle.

Jusqu’en 2000, le domaine héberge chercheurs, stagiaires, ingénieurs travaillant sur le plateau de Saclay.

Une vocation nouvelle… 

Puis le château cesse son activité, avant de devenir la propriété de la commune qui en fait l’acquisition en 2003 avec le concours de l’Agence des Espaces Verts de la région Ile-de-France.

En 2012, un vaste programme de réhabilitation du domaine est décidé. Une partie du terrain est lotie, le parc est ouvert au public, tandis que le château, restauré, est désormais dédié à la culture, accueillant animations culturelles, expositions ainsi que les bureaux du service Culturel de la ville.
 
 


 
 

Localisez les monuments de Gif

Localisez les monuments sur le plan interactif de la ville.

 

Vers le haut

Retour à la page d'accueil Haut de page