Arthur Levasseur

Arthur Levasseur

Arthur Levasseur

Un engagement politique précoce

Issu d’une famille de petits commerçants, Arthur Florentin Levasseur (1875-1955) s’engage très jeune en politique comme organisateur d’un groupe socialiste dans sa commune natale de Persan en Seine-et-Oise ; il se lance également dans le journalisme.

Elu député pour la première fois en 1914 à Paris sous l’étiquette socialiste, il se spécialise dans les affaires économiques, le logement, l’habitat.

Maire de Gif en 1930

Député jusqu’en 1928, il est ensuite élu maire à Gif en 1930. Réélu en 1935 puis en 1937, il sera renversé en août 1944 par le Comité de Libération, de nouveau élu en 1947 puis 1953 ; il décèdera durant son mandat le 22 octobre 1955.

Ce n’est pas un enfant du pays mais il vient se reposer dans sa maison de la « petite Coudraie » et il a une vision du développement de la capitale et de sa banlieue. Il sera dynamique sur le terrain de la politique locale. Il laisse le souvenir d’un homme habile, affable, qui maîtrise bien les dossiers et sait imposer son point de vue  avec vigueur et autorité. On lui doit notamment l’acquisition du château de l’Hermitage passé dans le domaine public de la commune en 1938.

En octobre 1955, un solennel hommage est rendu au maire qui vient de disparaître. Le parc portera son nom : « il est son œuvre et constitue un embellissement particulièrement heureux de la partie agglomérée de la commune, ce qui mérite une manifestation de reconnaissance et de souvenir ».

Retour à la page d'accueil Haut de page