NRGif

Groupe représenté par Olivier Villard
 et Giulia Fornasieri
. 

Le trou n° 10

Au conseil municipal du 7 mars, les élus de NRGif se sont opposés à la signature d’un avenant au contrat entre la commune et la société gestionnaire du golf de Chevry ayant pour but inavoué la concession gracieuse de l’ensemble de l’équipement (restaurant inclus), soit, pour la commune, un manque à gagner d’environ 130 000 € sur la durée restante du contrat.

Or les arguments de l’exploitant à l’origine de cet avenant, listés dans un courrier qui ne nous a pas été communiqué, étaient d’une tonalité beaucoup plus alarmante que la présentation de l’activité qu’il en avait faite deux mois plus tôt en commission ; on regrettera qu’à cette dernière les seuls élus présents aient été le représentant du maire et l’élu NRGif, et surtout que la pertinence des arguments avancés n’ait pas été contrôlée.

Dans cet avenant, la municipalité invoque deux sujétions contestables, une réfection “ imprévue ” du réseau de drainage (supportée par la commune, non encore chiffrée mais déjà annoncée sur le site de la société) et une fréquentation accrue des scolaires (peu vraisemblable en réalité). On illustrerait ainsi le bon mot qu’aime à rappeler M. Bournat : un golf, c’est 9 trous plus un pour les finances.
Nos objections ne traduisent pas une quelconque hostilité au golf : à preuve, notre vote en faveur du réaménagement de son local technique (250 K€ quand même !), vieille promesse au gestionnaire qu’il s’agit enfin de réaliser ; dans tous les cas, et dans l’hypothèse d’une future reconversion que n’exclut pas la municipalité, ce local pourrait servir à l’entretien d’espaces verts ouverts au public.


Olivier Villard, Giulia Fornasieri
http://www.nrgif.fr

Retour à la page d'accueil Haut de page