La famille Noetzlin

Édouard Noetzlin, père de Jacques, et Henriette Noetzlin, épouse de Jacques, dans le parc du château, sd
La famille Noetzlin s’installe à partir de 1912 dans le château de Gif.

De nouveaux châtelains à Gif

En 1912, Édouard Noetzlin, président de la Banque de Paris et des Pays-Bas, achète le château de Buton ainsi que ses dépendances et son parc, soit 67 hectares, qu’il aménage et transforme. Il y séjourne plusieurs mois par an, menant une vie familiale tranquille et peu mondaine, comparée au faste des fêtes et soirées organisées à la même époque à l’Abbaye par Juliette Adam.

Généreux donateurs, les Noetzlin participent aux œuvres de la commune, faisant des dons pour la cantine scolaire, participant financièrement au fonctionnement de la garderie d’enfants…

Jacques Noetzlin et Frédéric Joliot-Curie

Héritier du domaine familial, Jacques Noetzlin (1897-1972), ingénieur physicien, ne souhaitant pas le conserver, propose de le vendre en 1946 au CNRS alors dirigé par Frédéric Joliot-Curie, un ami de longue date. Il s’installe en Suisse et travaillera au Centre Européen de Recherches Nucléaires.

Édouard Noetzlin, père de Jacques, et Henriette Noetzlin, épouse de Jacques, dans le parc du château, sd
Édouard Noetzlin, père de Jacques, et Henriette Noetzlin, épouse de Jacques, dans le parc du château, sd
Jacques Noetzlin, sd
Jacques Noetzlin, sd
Jardin du parc du château de Gif, sd
Jardin du parc du château de Gif, sd
Promenade dans l'allée centrale du parc : les enfants de Jacques Noetzlin et leur gouvernante, sd
Promenade dans l'allée centrale du parc : les enfants de Jacques Noetzlin et leur gouvernante, sd