Monument aux morts

Le monument aux morts a été construit en 1919 en hommage aux victimes de la Grande Guerre. Les noms des soldats giffois morts durant la Seconde Guerre Mondiale et la guerre d’Algérie ont été ajoutés par la suite.

Le monument aux morts

  • monum800 1
    Inauguration du monument aux morts le 24 juillet 1921. Discours du représentant du Préfet.
    © Archives municipales de Gif
  • monum800 2
    © Archives municipales de Gif
  • monum800 3
    © Archives municipales de Gif
  • monum800 4
    © Archives municipales de Gif
  • monum800 5

Hommage aux morts de la Grande Guerre

Le 15 janvier 1919, la municipalité décide d’élever un monument dédié aux victimes de la Grande Guerre qui vient de s’achever.

Une souscription publique est lancée par le maire Alphonse Pécard.

Un premier projet, situé dans la Cour du Four, prévoyait une fontaine ;  la conception du monument sera finalement confiée à l’architecte de la commune, Colin. On commande comme ornement des chaînes et des obus, conformément aux standards de l’époque. Il reste à trouver l’endroit où il sera édifié : ce sera la place de l’église.

Les familles des soldats giffois tombés au front se voient accorder une concession de trente ans dans le cimetière communal ; un mois plus tard, on plante un “arbre de la victoire” devant l’église lors de la commémoration en grandes pompes du deuxième anniversaire de l’armistice.

Le monument aux morts sera quant à lui inauguré le 14 juillet 1921.
 

En 1970, transfert dans le parc municipal

La place de l’église, étant jugée trop petite pour permettre les rassemblements et défilés commémoratifs sans gêner la circulation, il est transféré dans le parc municipal, plus adapté.

Sur sa face restée libre ont été ajoutés les noms des soldats giffois morts durant la Seconde Guerre Mondiale et la guerre d’Algérie.
 
 


Localisez les monuments de Gif

Localisez les monuments sur le plan interactif de la ville.

 

Vers le haut

Retour à la page d'accueil Haut de page